Les conseils citoyens : co-construire les actions avec les habitants

 

Les conseils citoyens sont des collectifs d’habitants et d’acteurs du quartier (associations, commerçants, professions libérales…) qui ont pour objectif la participation directe et active de l’ensemble des acteurs des quartiers prioritaires. Grâce à leur expertise d’usage, ils permettent la réalisation de projets visant à améliorer la vie du quartier.

Depuis la loi du 21 février 2014 de programmation pour la ville et la cohésion urbaine, la création des conseils citoyens est obligatoire dans chaque quartier prioritaire de la politique de la ville.

La mise en place de conseils citoyens dans l’ensemble des QPV permet de :

  • Conforter les dynamiques citoyennes existantes ;
  • Garantir la place des habitants dans toutes les instances de pilotage des contrats de ville ;
  • Favoriser l'expertise partagée ;
  • Créer un espace de propositions et d’initiatives à partir des besoins des habitants.

A ce jour, le Val-d’Oise compte 32 conseils citoyens, dont les informations sont à retrouver dans le Portrait des conseils citoyens édité par le Pôle Ressources en 2016.

Si vous habitez un quartier prioritaire et que vous êtes intéressé par les questions de sécurité, de développement économique, d’éducation, de société, d’aménagement du territoire, devenez membre du conseil citoyen de votre quartier ! Cette instance participative réunit des habitants tirés au sort, des responsables associatifs et autres acteurs locaux.

Exemples d’actions réalisées par les conseils citoyens du Val-d’Oise :

Les « Chaises à Palabres » du conseil citoyen de Cergy (Axe Majeur – Horloge)

fffhtrrr

Constatant la faible participation des habitants au conseil citoyen, ce dernier a décidé de mener une action destinée à la fois à recueillir les avis et les éventuelles propositions des habitants, à faire connaître le conseil et à attirer vers lui de nouveaux participants. Cette action a obtenu la labellisation « 40 ans de la politique de la ville – Inventons les territoires de demain ».

Le principe : proposer régulièrement aux habitants des réunions informelles en pied d’immeuble ou d’îlots en extérieur.Ils sont sollicités par affichage grâce aux associations résidentes et aux bailleurs. Les résidentssont invités à descendre de chez eux avec leur propre chaise pour venir échanger avec leurs voisins et avec les conseillers, dans la convivialité.

Contrairement aux « réunions » habituelles avec les instances locales, la parole est donnée en priorité aux habitants et leurs échanges sont fortement encouragés.L’aspect « en extérieur » et « parole libre » (mais modérée) fait des « Chaises à Palabres » un événement inhabituel qui surprend et suscite de l’intérêt.

Cette action a été réalisée en partenariat avec les associations (de locataires, d’habitants, locales), les bailleurs et les maisons de quartier.

Plusieurs rencontres ont été organisées en 2017, au cours desquelles les habitants ont exprimé une réelle attente à l’égard de ce type d’événement. Les informations et enseignements recueillis ont été très bénéfiques aux réflexions du conseil citoyen.

Expression plastique sur son quartier lors de la fête des voisins à Montigny-lès-Cormeilles 

Cette action avait pour but de favoriser les rencontres et les échanges entre voisins, pour créer du lien et faire réfléchir sur la problématique des nuisances de voisinage et les gestes simples de respect. Cette fête a également été l’occasion de concrétiser une action inter-bailleurs et de favoriser les échanges entre bailleurs et locataires.

Le principe : à l’occasion de la fête des voisins, le conseil citoyen a organisé avec plusieurs bailleurs du quartier des Frances un repas convivial à la Maison des sports. Ils y ont convié un plasticien afin de permettre aux habitants du quartier de s’exprimer sur le thème de la politesse et des relations de voisinage autour d’une animation intitulée « Bonjour mon voisin ». Plusieurs beaux panneaux de peinture ont ainsi été réalisés, avec notamment le mot « Bonjour » écrit en plusieurs langues. Un magicien a également animé ce temps de rencontre.

L’action, qui a beaucoup plu, a été réalisée grâce aux membres actifs du conseil citoyen, aux deux bailleurs, France Habitation (APES) et Immobilière 3F (I3F), et au soutien de la mairie.

Pour en savoir plus

Conseils citoyens, la boîte à outils  

Conseils citoyens – co-construire la ville

Conseil national des villes