Gendarmerie

Réserve Opérationnelle du GGD 95

 
 

La réserve opérationnelle est une composante intégrée de la Gendarmerie Nationale, qui contribue à sa performance.

Composée actuellement de 25.000 réservistes (40.000 à l'horizon 2015), elle a pour mission principale de renforcer les unités de terrain.
Au delà de son activité professionnelle civile, le réserviste est un(e) citoyen(ne) qui fait acte de volontariat pour seconder dans ses tâches la Gendarmerie Nationale.

I – ORGANISATION :

La réserve opérationnelle du groupement de gendarmerie départementale du Val d'Oise, est prévue de compter fin d'année 2012 environ 200 réservistes (officiers, sous-officiers, militaires du rang, corps de soutien). Elle est placée sous le commandement direct du Commandant de Groupement (Colonel P. HENRY), qui est secondé par un officier supérieur de réserve, ayant la fonction de « conseiller réserve ».

II – CONDITIONS A REMPLIR POUR DEVENIR RÉSERVISTE :

  •  Etre de nationalité française.
  • Etre en règle au regard du service national :

* Pour les hommes nés avant 1979, avoir satisfait aux obligations du service national ou en avoir été légalement dispensés ;

* Avoir satisfait aux obligations de la journée d'appel de préparation à la défense

(JAPDJournées d'appel de préparation à la défense qui est l'ancienne appellation) ou de la journée de la défense et de la

citoyenneté (JDC : appellation actuelle).

  •  Posséder l'aptitude pour exercer une activité dans la réserve :

* Apte physiquement ;

* Ne pas avoir été condamné ;

* Être âgé de 17 ans au moins.

Pour les candidats n'ayant pas d'antécédents militaires, ils sont soumis obligatoirement à suivre le stage de préparation militaire gendarmerie (PMG) d'une durée de 3 semaines. Le contrat d'engagement ne peut être souscrit que si le ou la candidat(e) est âgé(e) de moins de 30 ans à la date du début de ce stage.

 III – FORMATION :

Les nouveaux réservistes (militaires du rang) sont tenus de suivre, dans les trois ans, la formation au diplôme d'aptitude à la réserve (DAR). Elle conditionne la possibilité de suivre la formation d'agent de police judiciaire adjoint (APJA), qui donne des prérogatives supplémentaires et permet d'accéder au premier grade de sous-officier (Gendarme), ouvrant ainsi « la porte » à une carrière de gradé dans la réserve.

 IV – INSTRUCTION :

Afin d'acquérir les connaissances élémentaires essentielles, les nouveaux réservistes, dotés d'un paquetage vestimentaire, sont tenus de suivre un cycle d'instruction se déroulant une journée par mois (samedi). Les connaissances acquises sont ensuite entretenues et perfectionnées tout au long de la période d'engagement.

 V – EMPLOI :

Après avoir suivi le cycle de formation et acquis le niveau de compétence exigé, le nouveau réserviste peut alors effectuer des services de renforts (30 jours au cours de l'année civile qui peuvent être augmentés sous certaines conditions) au profit d'unités de terrain (brigades principalement) et ainsi participer aux diverses missions dévolues à celles-ci.

Ces missions sont majeures dans le domaine de la surveillance générale (voie publique, zones commerciales …), mais également dans le domaine de la sécurité routière (contrôles divers). Des services peuvent être également effectués au profit d'unité spécialisée (peloton à cheval de l'Isle Adam), en fonction du niveau déjà détenu en équitation.

 Durant l'année 2011, 5210 journées de missions ont été faites par les réservistes, soit une moyenne de 14 réservistes employés par jour.

VI – PAIEMENT :

Les réservistes perçoivent une rémunération en fonction de leur grade, qui n'est pas imposable fiscalement.

 VII – CONTACT :

La cellule « Réserve » est implantée au sein du Groupement de Gendarmerie du Val d'Oise, situé : 5 boulevard de l'Hautil  – 95300 PONTOISE

 Elle est joignable téléphoniquement : du lundi au vendredi de 08 H 30 à 12 H 00 et de 14 H 00 à 17 H 00 au 01.30.75.56.28 ou 56.29.