Maladie de l'encre en forêt de Montmorency

L'ONF sécurise et renouvelle la forêt de Montmorency

 
 

Ce grand massif d’environ 2000 hectares souffre d’un dépérissement important de cette essence dû à la maladie de l’encre, un pathogène microscopique qui attaque le système racinaire des arbres.

Des coupes sanitaires conduisant à des coupes rases sont programmées sur plusieurs parcelles de la forêt. Elles sont nécessaires sur les peuplements dépérissants de la forêt comme dans les parcelles 19 et 23 situées sur le territoire de Chauvry et la parcellle 235 située sur le territoire de Piscop.

Consultez :