Actualités

Décès par noyade au "Lac des Ciments" à Beaumont-sur-Oise

 
 
Décès par noyade au "Lac des Ciments" à Beaumont-sur-Oise

Ce mardi 23 juillet après-midi, un adolescent de 15 ans est malheureusement décédé par noyade au lac des Ciments à Beaumont-sur-Oise. Une enquête judiciaire a été ouverte et permettra de déterminer les circonstances exactes de l’accident mortel.

Le préfet du Val-d’Oise, Amaury de Saint-Quentin, rappelle que ce site est une propriété privée, appartenant à la Fédération Française d’Etudes et de Sports Sous-Marins d’Ile-de-France; son accès est donc strictement interdit. La destruction des clôtures de protection qui l’entourent en vue d’y pénétrer engage la responsabilité des personnes concernées.

Ce plan d’eau présente un danger mortel pour la baignade compte tenu des températures de l’eau :

Historiquement, ce plan d’eau a été une carrière exploitée de la fin du XIXème siècle aux années 1970 pour y extraire du calcaire. A l’issue de son exploitation, la nappe phréatique est remontée entraînant la constitution d’un lac. Les berges ne sont donc pas consolidées, et le niveau de l’eau passe de quelques centimètres aux abords à 30 mètres de profondeurs subitement. Ceci a pour conséquence la formation de tourbillons et la chute de la  température de l’eau qui passe de 25 °C au niveau des berges à moins de 10 °C d’où un risque mortel d’hydrocution. C’est pour cette raison que la baignade y est strictement interdite.

En cette période estivale, le département du Val-d’Oise compte plusieurs sites aquatiques accessibles et sécurisés pour le loisir de tous dont la base de loisirs de Cergy-Pontoise et la plage de l’Isle-Adam. De manière générale, il convient de strictement respecter les interdictions de baignade et uniquement se baigner dans les zones prévues à cet effet. Afin de sensibiliser chacun aux risques liés à la baignade, le préfet du Val-d’Oise tient à rappeler les mesures de précaution pour se baigner en toute sécurité :

  • Choisir les zones de baignade surveillées, où l’intervention des équipes de secours est plus rapide.
  • Surveiller vos enfants en permanence, rester toujours avec eux quand ils jouent au bord de l’eau ou lorsqu’ils sont dans l’eau.
  • Tenir compte de votre forme physique : ne pas vous baignez si vous ressentez un trouble physique (fatigue, problèmes de santé, frissons) et ne pas surestimer votre niveau de natation, il est toujours plus difficile de nager en milieu naturel qu’en piscine.
  • Un baigneur attentif est un baigneur en sécurité : prévenir un proche avant de se baigner, respecter les consignes de sécurité signalées par les drapeaux de baignade, ne pas s’exposer longtemps au soleil et rentrer dans l’eau progressivement, ne pas boire d’alcool avant la baignade, se former aux gestes de premiers secours.