Actualités

80 km/h : la mesure est entrée en vigueur dimanche 1er juillet

 
 
80 km/h : la mesure est entrée en vigueur dimanche 1er juillet

L'abaissement de la vitesse maximale autorisée de 90 km/h à 80 km/h sur les routes secondaires est entrée en vigueur dimanche 1er juillet. L’enjeu est de préserver des vies humaines et d’éviter de nombreux drames.

Par cette mesure, le Gouvernement entend sauver chaque année entre 300 et 400 vies par an, alors que les voies concernées concentrent 55% de la mortalité routière en France, soit 1 911 personnes tuées. C'est mathématique : en cas de collision frontale, la réduction de vitesse de 90 à 80 km/h permet de gagner 26 m (2 fois 13 mètres) de distance de freinage pour éviter le choc ou en atténuer les conséquences.

Dans le Val-d’Oise, en 2017, année dramatique en terme de sécurité routière, près de la moitié de la mortalité routière (17 tués sur 39), est survenue hors agglomération, sur cette partie du réseau routier.

En outre, entre 2006 et 2015, 97 personnes ont perdu la vie sur les routes départementales concernées par cette réforme, ce qui représente 1/3 de la mortalité routière du département durant cette période.

Détails de la mesure :

A partir du 1er juillet, le 80 km/h devient la vitesse du régime général. Elle s’applique à tous : camions, voitures, conducteurs novices.
Exception : les sections avec créneaux de dépassement sur routes à 3 ou 4 voies, sans terre-plein central, sont maintenues à 90 km/h.

Mise en œuvre dans le Val-d'Oise :

Dans notre département, comme sur l’ensemble du territoire national, cette nouvelle mesure est effective depuis le dimanche 1er juillet à 00h01.

Les radars ont été reprogrammés pour tenir compte de cet abaissement de la vitesse maximale autorisée (VMA). Dans le Val-d’Oise, 3 radars fixes sont concernés par un reparamétrage à 80 km/h. Ils sont situés sur la RD316 à Sarcelles, sur la RD317 à Saint-Witz et sur la RD28 à Sagy.

Pour la bonne information des usagers, le Conseil Départemental du Val-d’Oise, gestionnaire du réseau secondaire (RD) assure la mise en place de plus de 200 panneaux (80 km/h) sur un réseau de 630 kms hors agglomération, y compris en amont des radars.

Parmi les axes du Val-d’Oise concernés par la réforme, une vigilance particulière est vivement recommandée sur 8 portions de routes concernées par une alternance entre le 80 km/h et le 90 km/h (3 voies) pour un linéaire total de près de 9,3 kms :

80

POURQUOI SUR LES ROUTES À DOUBLE SENS SANS SÉPARATEUR CENTRAL ? 

La mesure s’applique sur les routes bidirectionnelles sans séparateur central les plus structurantes. C’est sur ces routes où l’accidentalité est la plus forte que les effets de la mesure seront les plus marqués.
 Par route avec séparateur central, il faut entendre routes physiquement séparées par une ou deux glissières métalliques, en béton ou par un terre-plein qui peut accueillir de la verdure. Une ligne blanche, des zébras ne sont pas un séparateur central.
 Certaines routes du réseau secondaire aujourd’hui limitées à 90 km/h resteront à cette vitesse, car elles sont configurées de telle sorte qu’elles permettent de sécuriser davantage les dépassements. Il s’agit des tronçons de route comportant au moins deux voies affectées (deux fois deux voies et trois voies à un même sens de circulation, et uniquement dans ce sens de circulation. Attention, si la voie opposée à cette double voie est unique, celle-ci aura, selon la nouvelle règle commune, une vitesse limitée à 80 km/heure).
 Les voies concernées concentrent 55% de la mortalité routière sur le territoire français. 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

FAQ :

- Le fait que la VMA pour les poids lourds ne change pas, ne risque-t-il pas d’y avoir des bouchons ?
 Cela ne pose pas de difficultés. L’expérimentation d’abaissement de la VMA à 80kmh, conduite entre juillet 2015 et juillet 2017, a donné comme résultats qu’il n’y a pas d’effet de peloton, c'est-à-dire d’embouteillage derrière les poids lourds. Elle a montré que cette disposition permet un meilleur respect des distances de sécurité, et que les poids lourds eux-mêmes diminuent également légèrement leur vitesse.

 - La VMA d’une section à 80 km/h sera-t-elle diminuée à 70 km/h en cas de pluie ?
 Non, la VMA restera à 80 km/h, il n’est pas envisagé de modifier le II de l’article 413-2 du code de la route.
 En revanche, il convient d’adapter sa vitesse aux conditions météorologiques, de visibilité, d’adhérence.

 - Quels arrêtés pourront prendre les autorités détentrices du pouvoir de la police de la circulation ?
 Uniquement des arrêtés portant sur des limitations plus restrictives que le régime général.

 - La vitesse sur les deux fois deux voies avec terre plein central sont-elles abaissées à 80 km/h ?
 Non, elles sont maintenues à la vitesse maximale autorisée actuellement.

AnnonceVisuel23